"Van Rompuy a son plan pour l’Europe", résume El País, en évoquant le plan d’actions immédiates que le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et le président de la Commission européenne, José Manuel Durao Barroso, présenteront lors du Conseil européen des 8 et 9 décembre. Le quotidien espagnol précise que Van Rompuy, "pour faire face à la crise d’une manière plus décidée", propose que le fonds de sauvetage (FESF) "puisse recapitaliser directement les banques et n’exclue pas l’émission d’euro-obligations à long terme".

Pour El País, Van Rompuy et Barroso "s’attaquent enfin au coeur du problème financier dont souffre l’Europe : une économie paralysée du fait de l’absence totale de crédit lié à la méfiance des banques à se prêter les unes aux autres et à leur capitalisation insuffisante". La Commission, quant à elle, veut renforcer le contrôle budgétaire des pays de la zone euro, avec le droit de "demander [aux Parlements nationaux] une révision des projets de budget si elle considère qu’ils manquent aux obligations du Pacte de stabilité".