Cover

Un incident diplomatique a éclaté entre le Royaume-Uni et Israël à propos d'un mandat d'arrêt émis par un tribunal britannique contre l'ex-ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni alors qu'elle s'apprêtait à venir à Londres. "Le mandat d'arrêt visait à lui poser des questions sur son rôle pendant l'offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza il y a un an, suite à laquelle les deux parties ont été accusées de crimes de guerre", rapporte le Times. Le gouvernement israélien s'est dit furieux et a prévenu que "ses relations avec le Royaume-Uni étaient menacées". Lors d'une conférence sur la sécurité, Tzipi Livni, qui a dû annuler son voyage à Londres, s'est déclarée "fière" de son rôle dans l'opération Plomb durci – l'offensive israélienne de 22 jours, en décembre 2008-janvier 2009, qui avait pour but de faire cesser les tirs de roquettes du Hamas depuis la bande de Gaza et au cours de laquelle 1 400 Palestiniens (en majorité des civils) et 13 Israéliens ont trouvé la mort.