Cover

Le Hamas a exigé que l’Union européenne empêche les services de sécurité israéliens d’utiliser des passeports de l’UE pour assassiner ses principaux responsables, signale le site euobserver.com. Cette requête fait suite à la mort de Mohammed al-Mabhouh, membre de l’aile militaire du mouvement palestinien, “dans des circonstances mystérieuses le 20 janvier à Dubaï”. Laissant entendre que le Mossad, les services de renseignement israéliens, étaient impliqués, “la police de Dubaï qui enquêtait sur son décès a révélé qu’al-Mabhouh avait été empoisonné par sept individus voyageant avec des passeports européens”. Ghazi Hamad, porte-parole du Hamas, a déclaré à euobserver.com : “Le Mossad est prêt à tout pour parvenir à ses fins, et il a souvent recours à des passeports européens pour entrer sur le territoire des pays arabes”. Du côté israélien, on s’abstient de confirmer, ou de démentir, la responsabilité de l’Etat hébreu dans le meurtre. Toutefois, les autorités israéliennes ont accusé le défunt d’avoir fait passer en contrebande des roquettes iraniennes destinées aux militants du Hamas à Gaza, souligne le site.