Cover

"Saint-Sébastien s'ouvre au monde", titre le quotidien El Correo, au lendemain de la décision du ministère de la Culture espagnol de désignerla ville basque comme capitale européenne de la culture en 2016 (avec la polonaise Wroclaw), la préférant à cinq autres villes espagnoles. Le jury a été convaincu par les efforts de Saint-Sébastien (Donostia en basque) "pour surmonter la violence et mettre la culture au service de la paix et de la cohabitation" entre nationalistes et non-nationalistes, note le quotidien basque. Un vrai test pour la nouvelle municipalité, dirigée par la coalition indépendantisteBildudepuis les élections du 22 mai dernier, estime El Correo. Le quotidien souligne également que la désignation de la ville marque "le changement politique à Saint-Sébastien", auparavant administrée par le Parti socialiste. La décision a été naturellement critiquée par les partisans des autres villes en lice (dont Saragosse et Cordoue), qui l'ont qualifiée d'éminemment politique.