Cover

L'Irlande, se prépare à vivre avec l'un des budgets les plus draconiens de l'histoire de l'Etat. Afin de satisfaire les marchés obligataires internationaux, le gouvernement prévoit de réduire le déficit public de la nation surendettée – plus de 12% du PIB – de 4 milliards d'euros. Le premier des secteurs à monter sur l'échafaud sera secteur public avec 1,3 milliard d'euros de salaires en moins. D'après The Irish Independent, la sécurité sociale devra aussi passer à la casserole, le Premier ministre, Brian Cowen, prévoyant toute une série de réductions, notamment de 10% des allocations familiales. Seule bonne nouvelle, révèle le quotidien de Dublin : les taxes sur les alcools devraient aussi baisser. Cela pourrait entraîner une réduction de 10% du prix de la pinte et contribuer ainsi à ce que les Irlandais oublient la mauvaise gestion financière par les gouvernements des années du boom économique.