Danemark : Les descendants de Mahomet obtiennent des regrets pour les caricatures

Presseurop Politiken

Cover

"Politiken conclut l’accord dans l’affaire Mahomet",annonce en UnePolitiken. C’est une première. A la demande de huit associations représentant 94 923 descendants du prophète Mahomet, le quotidien danois déclare regretter d’avoir blessé les musulmans en reproduisant des caricatures de Mahomet. Mais il ne s’excuse pas et ne renonce pas au droit de les reproduire. Ces caricatures avaient été d’abord publiées dans le quotidien Jyllands-Posten en septembre 2005 et avaient donné lieu, dans le monde arabe, à de violentes manifestations de musulmans se sentant offensés. De nombreux journaux, au Danemark et ailleurs, avaient soutenu le Jyllands-Posten en publiant aussi les dessins. En août 2009, explique Politiken, l’avocat des huit associations avait réclamé à 11 quotidiens danois le retrait de ces dessins de leurs sites Internet, une lettre d’excuse et la promesse de ne plus jamais les reproduire. Le compromis auquel a consenti Politiken a suscité de vives réactions. Pour le rédacteur en chef du Jyllands-Posten , "Politiken abandonne la bataille pour la liberté d’expression. Il s’est rendu, il a cédé aux menaces. C’est bien entendu honteux".

Factual or translation error? Tell us.