Cover

"Un budget plus strict en vue alors que l'économie se contracte", titre the Irish Times, au lendemain de la publication de chiffres qui montrent un recul de 1,2% du PIB irlandais au deuxième trimestre 2010. "L'Irlande et la Grèce sont les deux seules économies des 16 membres de l'eurozone à se contracter", note le quotidien de Dublin. "Cela pourrait accentuer le statut de pays périphérique de l'Irlande et la rendre encore plus vulnérable à la perte de confiance des investisseurs". Le ministre des Finances Brian Lenihan a quant à lui démenti le fait que l'économie était en train de sombrer dans une récession à double-creux et a affirmé que les chiffres montraient en revanche un rétablissement économique. Le gouvernement entend poursuivre l'austérité budgétaire afin de réduire le déficit de trois milliards d'euros d'ici 2011.