Cover

Alors que l'Irish Independent annonce que le budget qui sera présenté le 7 décembre sera un "massacre à 6 milliards d’euros", l'Irish Times titre, sur les "violents affrontements [qui] ont lieu lors des manifestations étudiantes". Comme pour démentir l’idée générale que ce pays économiquement affaibli se résigne aux mesures d’austérités, 25 000 étudiants se sont réunis à Dublin le 3 novembre pour protester contre l’augmentation des frais universitaires. Mais "la plus importante manifestation étudiante que le pays a connu depuis une génération a été marquée par des violents affrontements", remarque le quotidien de Dublin. Le syndicat des étudiants a reproché à des groupes de gauche d’être à l’origine de "violences destructrices et anti-sociales", puisque 50 manifestants se sont frayés un chemin par la force jusqu’au ministère des Finances.