La Commission européenne, le FMI, et la BCE, refusent de révéler l'identité de l'équipe qui est arrivée à Dublin le 17 novembre pour superviser les plans d'austérité budgétaires, rapporte EUobserver.com. Amadeu Altafaj Tardio, le porte-parole de la Commission européenne aux Affaires économiques, a simplement déclaré : "Ils seront plus de deux mais moins de dix", ajoutant que "ces personnes ne donnent pas de conférences de presse". Esther Miltenia, une porte-parole de la BCE a pour sa part ajouté que "les gens n'ont pas besoin de savoir qui sont ces inspecteurs". Par ailleurs, le vice-Premier ministre de Bulgarie Simeon Djankov, a ouvertement contredit les affirmations du gouvernement irlandais selon lesquelles aucune demande officielle d'un plan de sauvetage UE-FMI n'a été émise. "Une décision pour la mise en place d'un plan de sauvetage devrait être prise dans la semaine qui vient", a-t-il déclaré.