Cover

"Les hommes de main de Moubarak", titre la Tageszeitung, qui publie en Une les photos de dirigeants européens serrant la main, tout sourire, au président égyptien Hosni Moubarak. Zapatero (2004), Sarkozy (2010), Merkel (2010), Berlusconi (2009) : "Après 30 ans de relations amicales avec le dictateur, les dirigeants hésitent à prendre leurs distances. Aucune demande de démission adressée à Moubarak, nulle annulation des milliards d'aide fournis au régime", s'indigne le quotidien. "Aux yeux des opposants arabes, l'UE a perdu toute crédibilité en matière de droits de l'homme." Et pour la TAZ, ce n'est pas le seul cas : que l'on considère sa politique d'immigration ou dans le domaine de l'énergie, l'UE "traite avec les despotes tant qu'ils assurent la stabilité. Aujourd'hui, elle paye le prix de son fétichisme pour la stabilité."