Cover

C'est parti pour les discussion sur le plan de sauvetage du Portugal. "La troika auditionne tout le pays, les partis politiques comme les banques. Elle veut que les mesures soient definies dans la semaine", rapporte I. Le 19 avril, la délégation du FMI, de l'UE et de la Banque centrale européenne a rencontré les banques, les autorités de régulation, des sociologues et les syndicats. Les patrons devaient être entendus ce 20 avril pour définir les propositions visant à créer un mémo de comprehension du plan de sauvetage. Parmi les domaines concernés par l’intervention, souligne le quotidien : le droit du travail, la justice, en particulier la lenteur et l’inefficacité dans le combat contre la corruption, ainsi que la santé, à cause de l’impact sur l’économie portuguaise. Pendant ce temps, les agences de notation n’observent pas de trêve et les intérêts de la dette publique sur 5 ans ont atteint un nouveau record, aux alentours de 11%, note Publico.