Cover

La Ligue arabo-européenne (AEL, un mouvement belgo-néerlandais classé comme antisémite par le gouvernement belge) est engagée dans un bras de fer avec la justice néerlandaise. Elle refuse de retirer de son site un dessin négationniste, en dépit d'une injonction en ce sens émise par le Procureur général le 18 août, relate De Volkskrant. Selon le quotidien, le Procureur estime que le dessin, qui représente des juifs mettant en scène l'Holocauste, constitue une "offense envers tous les juifs, puisqu’il prétend que le meurtre de six millions d'entre eux a été inventé". Pour Abdou Bouzerda, porte-parole de l'AEL et auteur du dessin, le Procureur applique "deux poids deux mesures" : le 18 août, celui-ci avait en effet annoncé également qu'il n'allait pas poursuivre les sites web ayant publié les caricatures danoises sur Mahomet en 2006. Contrairement au cartoon de l’AEL, celles-ci portaient sur le Prophète et non sur les musulmans en tant que groupe.