Cover

"Victoire historique de Georges",s’exclame Ta Nea au lendemain de la victoire du Parti socialiste grec lors des élections législatives anticipées du 4 octobre. Avec 44% de voix contre 33% à la Nouvelle Démocratie du Premier ministre conservateur sortant, Costas Caramanlis, le Pasok de Georges Papandréou a repeint la carte électorale en vert, sa couleur, "couleur de l’espoir", s’enthousiasme le quotidien de centre-gauche. "Mais il n’y a pas de temps à perdre", prévient Ta Nea. "Des réformes s'imposent : il faut redresser l'économie, lutter contre la corruption, réformer la justice, le système de santé ou l’éducation. La tâche est lourde pour ce fils de Premier ministre." [Andréas Papandréou, ancien Premier ministre et fondateur du PASOK].