Cover

Ce 22 décembre, le président serbe Boris Tadić dépose officiellement, à Stockholm, la candidature de son pays à l’Union européenne. Une étape perçue comme une reconnaissance des progrès accomplis depuis la chute de régime Milošević en 2000. "Stockholm se félicite de la candidature" de Belgrade, titre le quotidien serbe Politika en citant Krister Bringeus l’ambassadeur suédois sur place, dont le pays préside actuellement l’UE. Le quotidien souligne que l’adhésion de la Serbie reste soumise aux réformes en matière de justice et de lutte contre la corruption et à la coopération avec le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.