Cover

C’est "une double décision" qui a été prise le 26 mai en Hongrie et en Slovaquie,titre le quotidien hongrois Népszabadság. A Budapest, les députés ont approuvé la loi accordant la nationalité hongroise à tous les Hongrois de souche vivant dans les pays voisins. Et à Bratislava, le Parlement a voté une loi privant de la nationalité slovaque les membres de la minorité mayare qui décideraient de prendre un passeport hongrois. Ces deux mesures risquent d’accroître encore un peu plus la tension entre les deux pays. On assiste à "un merveilleux tango entre Viktor Orbán et Robert Fico", les Premiers ministres des deux pays, ironise Népszabadság. "Il y a quelque chose de pervers dans le fait que les gouvernements de Bratislava ne se sentent à l’aise que si ce sont des gouvernements agressifs qui sont au pouvoir" en Hongrie. "Pour Bratislava, Budapest est l’ennemi préféré".