Le député du Parti populaire européen László Tőkés, considéré comme "l’homme qui a déclenché la révolution de 1989", a été élu vice-président du Parlement européen le 15 juin, rapporte Adevărul. Il succède au Hongrois Pál Schmitt, élu président du Parlement de Budapest, le 14 mai dernier. Pasteur protestant, Tőkés est président du Conseil national des Magyars de Transylvanie. La répression sanglante des manifestations organisées pour s’opposer à sa mutation alors qu’il officiait dans l'église protestante de Timisoara, ont été l'un des facteurs qui avaient abouti à la chute du régime communiste de Ceausescu.