Cover

"Le peuple décidera de la loi sur le divorce, affirme le Premier ministre". Le 7 juillet, explique The Times of Malta, le député nationaliste Jeffrey Pullicino Orlando a déposé un projet de loi autorisant le divorce à Malte. Mais le chef du gouvernement, Lawrence Gonzi, opposé à cette mesure, souhaite en appeler aux électeurs par référendum ou lors des élections générales, plutôt que de laisser les 69 députés voter sur la question. Malte est le seul pays de l’UE où le divorce reste interdit.