Les chiffres publiés par[Eurostat](http://epp.eurostat.ec.europa.eu/portal/page/portal/eurostat/home/ (versions en anglais, français et allemand)), l’Office statistique de l’UE, confirment que l’Union européenne a passé le cap des 500 millions d’habitants, se plaçant ainsi au troisième rang des "puissances" démographiques, derrière la Chine et l’Inde. Le quotidien El Periódico souligne que "c’est principalement grâce à la hausse du nombre de naissances et à la venue d’immigrants". Le 1er janvier 2009, l’UE comptait 499,8 millions d'habitants. La majorité des pays ont connu une évolution similaire, en dehors de l’Allemagne. Le quotidien ajoute que "les Espagnols et les Allemands n’auraient pas pu avoir un comportement démographique plus opposé". Avec près de 46 millions d’habitants, l’Espagne serait le pays qui aurait le plus contribué à la hausse du nombre d’habitants européens, tandis que l’Allemagne a vu sa population baisser de 200 000 habitants (82 millions au total).