Cover

Les Etats-Unis semblent vouloir abandonner son programme de construction d'éléments d'un bouclier antimissile en Pologne et en République tchèque,révèle le quotidien de Varsovie Gazeta Wyborcza. D'après le lobbyiste Riki Ellison, porte-parole de l'Alliance pour le soutien de la défense antimissile, la Maison Blanche réfléchit déjà à de nouvelles options. Lors d'une récente conférence concernant le bouclier antimissile, des généraux américains n'ont même pas évoqué la Pologne ni la République tchèque et l'administration Obama chercherait actuellement à déployer des lance-missiles sur des navires de guerre et des bases militaires en Israël, Turquie ou éventuellement dans un Etat des Balkans. Alors que la stratégie du projet de bouclier antimissile lancé sous la nouvelle présidence américaine n'a pas encore été finalisée, les experts maintiennent que les chances d'une installation sur les territoires polonais et tchèque se réduisent, d'autant que Washington est sensible aux objections de la Russie sur ce dossier. Le manque de foi des conseillers quant à l'efficacité de ce bouclier antimissile demeure l'obstacle principal au projet.