Il est courant de dire, au sujet de l'Ukraine, qu'à Kiev règne le chaos politique. Mais ce que l'on passe sous silence dans ce genre d'analyse, c'est que le partenaire occidental le plus important du pays, l'Union européenne, a une part de responsabilité dans cette constante incertitude.

Personne ne niera que la perspective d'une intégration à l'UE a joué un rôle important dans la stabilisation et la démocratisation de l'Europe centrale et orientale après l'effondrement du bloc soviétique. Mais rares sont les politiciens européens qui sont prêts à appliquer le même principe à l'Ukraine. Alors que la participation au processus d'intégration européenne, la perspective d'une entrée dans l'Union et les négociations ont eu un effet positif de Tallinn à Dublin, le fait de refuser cette éventualité à l'Ukraine la prive de l'assistance dont ont profité ses voisins occidentaux.

**Cet article a été retiré à la demande du propriétaire du copyright.**