Cover

Imaginez que vous êtes un foyer avec un revenu 1 000 euros par mois : ainsi commence un exercice d’un nouveau manuel scolaire tchèque destiné aux élèves du primaire. Les écoliers apprendront ainsi à gérer leur argent et ne pas s’endetter dans l’avenir. "La crise économique apporte une nouvelle matière à l’école", titre Lidové Noviny. "Le piège de l’endettement existe dès le très jeune âge", explique au quotidien Eva Zamrazilová, directrice de la Banque nationale tchèque qui organise les séminaires pour les enseignants du cours d’aptitude économique et financière. Selon la ministre de l’Education Miroslava Kopicová, la crise économique a souligné l’importance d’une telle matière dans les écoles, car en République tchèque, les plus endettés sont les 20-35 ans. Les écoles primaires et secondaires pourront financer ce cours avec les subventions de l’Union européenne, note le quotidien praguois.