Cover

"Kagame accusé de génocide", titre De Standaard, qui, tout comme Le Monde, a eu connaissance d’un projet de rapport de l’ONU sur les exactions commises entre 1998 et 2003 dans la région des Grands lacs (ancienne colonie belge), notamment par l’armée de l’actuel président rwandais Paul Kagame et les rebelles de l’ancien président congolais Laurent Kabila. Selon le rapport, "les éléments à charge, une fois prouvés devant un tribunal compétent, pourraient être qualifiés de génocide". Le journal remarque que Kagame, récemment réélu, a "exercé une forte pression sur l’ONU pour que le terme de ’génocide’ ne figure pas" dans la version définitive du rapport, qui doit être publié début septembre.