Peut-être était-ce leur voiture. Cela faisait des semaines qu'elle était là. Le seul véhicule bulgare de tout le quartier. Un modèle d'au moins vingt ans avec des tâches de rouille sur le capot. Il y avait aussi les écriteaux sur la boîte aux lettres, chaque fois le nom était différent et suscitait la méfiance des riverains.

La maison se trouve dans le quartier bourgeois de Sachsenhausen, dans le sud de Francfort. La porte d'entrée est ouverte. Un filet d'air vicié parvient jusqu'à la cage d'escalier. C'est dans cette atmosphère étouffante que nous trouvons la famille Petrova (nom fictif), assise sur des matelas autour d’une petite table, dans une petite pièce où la première chose que l'on remarque est la grande tâche de moisissure dans un coin de la pièce.

**Cet article a été retiré à la demande du propriétaire du copyright.**