Le 16 mai 2010, Angela Merkel a prononcé un discours à l’occasion du congrès de la Confédération allemande des syndicats à Berlin. Ce n’est pas un événement en soi : la chancelière parle beaucoup. Mais la conclusion de son allocution est une bonne illustration des errements de communication dans lesquels elle se fourvoie et le pays tout entier avec elle.

Elle se présente donc devant les syndicats pour évoquer mille et un points en se voulant, comme à son habitude, à la fois très respectueuse et pédagogue. Mais au moment de terminer son allocution sur la question controversée de la retraite à 67 ans, elle lance une de ces phrases dont elle a le secret : "Je suis ici pour vous parler de la réalité telle qu’elle est".

**Cet article a été retiré à la demande du propriétaire du copyright.**