Lors d'un référendum historique l'Irlande est devenue le premier pays au monde a introduire le mariage entre personnes du même sexe par vote populaire. Le "oui" en faveur de l'égalité l'a emporté haut la main avec 62,1% et la participation a été très élevée. Des milliers d'électeurs sont rentrés de l'étranger pour voter. La Constitution de la République sera donc modifiée afin de cristalliser ce droit de manière permanente.

Dans un commentaire dans le principal quotidien de l'île, The Irish Times, son éditorialiste vedette Fintan O'Toole écrit qu'

on pourrait penser qu'il s'agit d'une victoire pour la tolérance. Mais en fait, c'est la fin de la tolérance. Le vote dit qu'il n'y a plus de "eux". Les lesbiennes, gays, bi- et transsexuels, c'est nous – nos fils et filles, nos pères et nos mères, nos frères et sœurs, nos voisins et amis. [Le vote] Concerne en fait la vie de tous les jours. L'Irlande a redéfini ce que c'est qu'un être humain. Nous avons dit clairement au monde entier qu'il y a une nouvelle normalité – que "normal", c'est un grand et vaste monde qui comprend et célèbre la diversité naturelle de l'humanité.