Soutenez le journalisme européen indépendant et en accès LIBRE – faites un don à VoxEurop.

Etats-Unis-Russie : Le même, mais pas pareil

Le même, mais pas pareil  – Steve Bell
The Guardian (Londres)

Et je dis : arrêtez avec vos airs de guerre froide ...

... et tu sais très bien de qui je parle, toi, espèce de détraqué chauve russe !

Le président américain Barack Obama a prononcé un discours devant la porte de Brandebourg, à Berlin, dans lequel il a appelé à un nouvel effort pour réduire les arsenaux nucléaires russes et américains.

Cette intervention, qui coïncidait avec les 50 ans du discours historique de John Fitzgerald Kennedy pendant lequel il prononça son célèbre "Ich bin ein Berliner", a reçu un accueil plutôt froid en Russie, tout comme celui de Kennedy en 1963, le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine déclarant que Moscou "ne pouvait considérer sérieusement ces garanties".