Allemagne-Grèce : La faute à Schröder

La faute à Schröder – Ilias Makris
I Kathimerini (Athènes)

Angela Merkel :

Tout est de la faute de Schröder ! Les Grecs n’auraient jamais du adopter l’euro

Et comment on répare ça maintenant ?

Tout doucement. 27% d’entre eux sont sortis de l’euro

Sur la feuille : “Chômage en Grèce”

Lors d'un discours électoral le 27 août à Rendsburg, la chancelière allemande a accusé son prédécesseur social-démocrate Gerhard Schröder d'avoir fait une "fausse manoeuvre" en consentant en 2001 à l'adhésion de la Grèce à la zone euro.

C'est de là que, selon Angela Merkel, viennent tous les problèmes que rencontre la monnaie unique, rapporte I Kathimerini.