Cover

"Et maintenant ?" Au lendemain du démantèlement ultramédiatisé de la "jungle", ce camp de réfugiés situé à Calais, dans le nord de la France, Libération s'interroge sur le devenir de ces candidats à l'exil britannique et sur la solution à apporter aux problématiques migratoires. "Pour l'instant [l'UE] a harmonisé à minima les règles d'entrée et de séjour des étrangers et des demandeurs d'asile", écrit le quotidien français qui rappelle que la gestion des migrants est régie par le dispositif dit "Dublin II" prévoyant que les exilés fassent leur demande d'asile dans le pays par lequel ils sont entrés en Europe. "L'afflux de sans-papiers dans la "jungle" de Calais, mais aussi à Lampedusa, à Gibraltar ou ailleurs, appelle un plan européen d'envergure. Il faut (…) que les nations du Vieux Continent négocient des accords d'entraide (…) et adoptent un système d'asile. C'est à ce seul prix que l'on pourra peut-être mettre fin à d'indignes 'opérations de nettoyage'", conclue Libération.