Cover

Une semaine après l’abolition du régime des visas entre la Roumanie et la Moldavie, les passages à la frontière ont déjà augmenté de 40 %, écrit Evenimentul Zilei. Le quotidien roumain rapporte que "le renversement du régime communiste, le 29 juillet, suivi par la première mesure du nouveau gouvernement pro-européen – la suspension des visas – transforment la Moldavie en zone très attractive pour les affaires".

La période qui s’ouvre "sera prometteuse" pour le pays considéré comme le plus pauvre de l’Europe, expliquent des économistes dans le quotidien. L’UE est le principal partenaire commercial de la Moldavie, mais "les Russes et les Ukrainiens ont fait de cette ex-république soviétique un marché de proximité". C’est aujourd’hui au tour de la Roumanie et l’UE de faire de la Moldavie "un endroit intéressant pour les investisseurs".