Cover

"Les Pays-Bas, un paradis fiscal pour de nombreuses multinationales",titre le Volkskrant, qui reprend uneétude d’ActionAid.L' ONG, qui a étudié les 100 principales multinationales cotées à la Bourse de Londres, a comptabilisé que ces dernières entretenaient 8 492 filiales à l’étranger, dont 1 330 implantées aux Pays-Bas. Seule l’Etat du Delaware, aux Etats-Unis, accueille plus d’entreprises étrangères. Les Pays-Bas sont un "lieu de transit ou les sociétés peuvent laisser passer leurs revenus vers des paradis fiscaux sans être interrogées", explique le quotidien amstellodamois. Shell et BP, qui "ont plus de 100 sociétés dans les Caraïbes où l’on ne trouve pas une goutte de pétrole", sont particulièrement pointées du doigt. Enfin les Pays-Bas attirent également des artistes, écrit le quotidien, car leurs royalties gagnées à l’étranger n’y sont pas imposées.