Cover

"La gauche choisit Hollande pour 2012", annonce Le Figaro. Le 16 octobre, François Hollande a été désigné candidat à la présidentielle du 6 mai prochain, lors du second tour de l’élection primaire du Parti socialiste. Il a largement battu la Première secrétaire du PS et maire de Lille, Martine Aubry, et devient le principal adversaire du très probable candidat de droite, le président sortant, Nicolas Sarkozy, au plus bas dans les sondages.

Pour le quotidien de droite, "les ennuis commencent pour François Hollande", qui devra réunir "toutes ces gauches qui se sont exprimées au cours de la primaire. La 'gauche dure' de Martine Aubry, la gauche 'démondialisatrice" d'Arnaud Montebourg, la gauche péremptoire de Jean-Luc Mélenchon, sans oublier bien sûr la gauche antinucléaire d'Eva Joly et, in fine , 'la gauche molle', c'est à dire la sienne".

Mais pour Libération, le choix des socialistes "n'est pas une très bonne nouvelle" pour la droite. Car "en donnant l'image d'une gauche 'responsable', François Hollande devrait pouvoir séduire plus facilement que Martine Aubry l'électorat du centre", estime le quotidien de gauche.