Cover

"L’Est sort de la crise, la Roumanie devra encore patienter", titre Adevărul en Une. "Alors que les pays voisins ont pris de sévères mesures pour injecter du sang neuf dans l’économie, la Roumanie, après avoir fait l’erreur d’encourager une explosion du crédit, prend des décisions populistes en creusant encore plus le déficit", explique le quotidien, qui rappelle que le pays est en pleine campagne pour l’élection présidentielle du 22 novembre. Avec une chute du PIB de 9% au troisième trimestre, "la Roumanie sera le seul pays de l’UE à enregistrer une aggravation de la récession".

Parmi les autres pays de la région, la République tchèque a vu son PIB baisser de 4,7% au cours du même trimestre, la Hongrie de 6,6% et la Slovaquie de 5%, tandis que la Pologne, "n’est même pas entrée en récession" ! "Les autres Etats d’Europe orientale profitent bien de l’appétit occidental pour les importations", constate Adevărul.