Cover

Les négociations ont duré toute la nuit, mais le 17 novembre, le gouvernement autrichien a décidé d'introduire le partenariat civil entre personnes du même sexe à compter du 1er janvier 2010. "L'égalité, sauf à la mairie", titre Der Standard. Les couples homosexuels ne pourront pas prononcer leur 'oui' devant le maire, mais devront se rendre dans les locaux de l'autorité administrative de leur arrondissement, une distinction avec le mariage à laquelle tenaient les conservateurs chrétiens-démocrates.

Cela mis à part, note le journal, "les droits et devoirs des partenaires [notamment au niveau fiscal] sont grosso modo identiques à ceux de couples mariés". Et même si l'adoption d'un enfant ou la fécondation in vitro reste impossible pour les couples homosexuels et que leur séparation reste juridiquement plus facile, la ministre de la justice assure qu'il ne s'agit pas d'un "mariage light".