Cover

"Catastrophes maritimes en Méditerranée", titre la Tageszeitung qui prend ainsi ses distances par rapport à la couverture médiatique consacrée au naufrage du Costa Concordia.

Car en Méditerranée, de nombreux naufrages “ ne font pas la une des journaux”, rappelle le quotidien berlinois, qui illustre la sienne avec la photo du naufrage d'un bateau en juin 2011 devant une île tunisienne. Quelque 700 réfugiés libyens étaient à son bord.

Dressant la liste des “pires catastrophes maritimes en Méditerranée depuis 2006”, le quotidien écrit dans son éditorial :

Des centaines de milliers de personnes finissent en cadavres anonymes en haute mer ou sur des plages rocheuses. Des dizaines de milliers de réfugiés finissent entre les mains de la pègre de l’Europe en crise qui ne leur réserve ni place ni humanité. [...] Les morts sont parmi nous, qu’ils viennent de croisières de luxe ou de chalutiers.