Cover

Ni oui, ni non. La République tchèque reste seule dans l'Union”, constate Hospodářské noviny au lendemain de l’adoption du pacte budgétaire par le Conseil européen. Prague est la seule, avec le Royaume-Uni, à avoir refusé de signer le pacte de responsabilité budgétaire adopté par les 25 autres pays membres de l'UE.

Le traité n'apporte aucun bénéfice politique et ne permet pas à tous les pays de participer aux sommets européens de manière égale”, a justifié le Premier ministre Petr Nečas, qui doit également compter avec l’opposition du président Václav Klaus à toute intégration supplémentaire.

Pour le quotidien, le sommet de Bruxelles n’instaure pas une division de l’Europe, mais peut être considéré comme un événement mettant en lumière “différents points de vue sur l'intégration, où tout le monde peut choisir sa place”. Dans ce cadre,

la République tchèque n’a pas choisi de s’installer à la table ronde, ni dans l’antichambre […]. Elle a préféré “écouter” à travers les murs d’une salle minuscule, d’où il est difficile d’influencer les événements en Europe.