Cover

C'est écrit dans la Bible, c'est inscrit dans la Loi fondamentale allemande et ça vient d'être confirmé par la Cour constitutionnelle de Karlsruhe : le dimanche, on chôme. A partir de 2010, les magasins resteront donc fermés (sauf huit dimanches dans l'année), même en décembre. La Cour a ainsi donné raison à la plainte des Eglises catholique et protestante de Berlin contre cette trop grande libéralisation du dimanche dans la capitale allemande. La Frankfurter Rundschau remarque que les juges ont justifié leur décision en invoquant non seulement les traditions religieuses, mais aussi les droits sociaux et la protection de la famille. "C'est un signal fort à l'adresse de cette curieuse alliance berlinoise entre la coalition [de gauche] et les commerçants : les dimanches et les jours fériés ne seront pas sacrifiés à la consommation et le commerce", note le quotidien.