Cover

Paris serait prêt à remettre Ilich Ramírez Sánchez, plus connu sous le nom de Carlos, aux autorités du Venezuela, où il est né il y a 60 ans. C'est ce qu'affirme dans Lidové Noviny, Mnislav Zelený-Atapana, ancien ambassadeur tchèque en Colombie, qui précise que la contrepartie serait l'achat par Caracas d'une centrale nucléaire à la France, où le "Chacal" purge depuis 1994 une peine de prison à perpétuité pour terrorisme.

Le récent accord d'échange de détenus récemment signé par les deux pays devrait faciliter les choses. Selon Mnislav Zelený-Atapana, le président français Nicolas Sarkozy se serait engagé à remettre Carlos à son homologue vénézuélien Hugo Chávez en échange de l'intervention de ce dernier auprès des Forces armées révolutionnaires de la Colombie pour qu'elles libèrent la franco-colombienne Ingrid Betancourt. Mais cette dernière a été finalement libérée par l'armée colombienne en 2008 : il fallait donc trouver une autre monnaie d'échange pour Carlos. Quoi de mieux que le fleuron de la technologie française ?