Hongrie : Repos forcé pour la Garde hongroise

16 décembre 2009 – Presseurop SME

Cover

"La Cour suprême hongroise a confirmé l’abolition de la Garde hongroise", titre SME, qui rappelle que la cour a ainsi confirmé les décisions rendues par des cours subalternes. La justice a estimé que l’organisation paramilitaire "violait par ses activités les droits des autres et agissait contre les valeurs de la démocratie." Le chef du mouvement Gábor Vona, qui est également président du parti d’extrême droite Jobbik, se dit d’être prêt à porter plainte auprès de la Cour européenne des droits de l'Homme. "Nous prenons acte du verdict mais nous ne pouvons l’accepter", a-t-il déclaré. Le quotidien de Bratislava note que la police slovaque n’arrive pas à dissoudre le mouvement également extrémiste de Slovenská pospolitosť (Communauté slovaque).

Une erreur factuelle ou de traduction ? Signalez-la