Cover

Des déchets hautement radioactifs provenant de centrales nucléaires de l'Union européenne pourraient bien être stockés en Europe de l'est ou centrale, titre le quotidien de Varsovie, Polska. Cette possibilité est évoquée dans un projet conçu par l'European Repository Development Organisation (ERDO), un organisme chargé de créer un lieu de stockage des déchets nucléaires pour le continent. Un unique lieu d'enfouissement pour l'Europe permettrait d'épargner entre 15 et 25 milliards d'euros. Reste à trouver un site pour organiser une zone de stockage. Cette dernière devra, selon les experts européens, être capable d'accueillir jusqu'à 25,6 tonnes de déchets d'ici 2040, pour un coût d'environ 5 millions d'euros par an. La Roumanie, la Bulgarie, la Slovénie, la Lituanie tout comme la Pologne, l'Italie et les Pays-Bas sont actuellement en pourparlers pour décider de la localisation du site. Pour Jerzy Niewodniczański, ancien président de l'Agence polonaise pour l'énergie atomique "l'ouverture d'un tel site permettra la création de centaines d'emplois. Aussi le meilleur site sera celui où l'on déplore un taux de chômage élevé".