Cover

"Enfin la zone euro se réveille" et elle réfléchit à la création d'un Fonds monétaire européen, note le Handelsblatt, après que le ministre allemand des finances, Wolfgang Schäuble, s'est déclaré favorable à la création d'un instrument de soutien aux économies européennes. Malgré l'hostilité du chef économiste de la Banque centrale européenne Jürgen Stark, Schäuble, s'est ainsi joint à son homologue française, Christine Lagarde, et au commissaire européen à l'Économie, Olli Rehn. Face à ce beau consensus le quotidien économique se demande "si ces trois ont bien la même chose en tête", et souligne les risques que le FME devienne une "nouvelle bureaucratie monstre". "Apparemment, poursuit le quotidien de Düsseldorf, la Commission rêve comme d'habitude d'intervenir sur les politiques économiques nationales. Dans ce cas, ce fonds se révèlerait un véritable cheval de Troie" de Bruxelles.