Cover

La rapide dégradation de la crise en Espagne et les informations relatant que Chypre est sur le point de demander l’aide financière européenne forcent les responsables de l’Union à accélerer la préparation d’un programme de renforcement de l’intégration économique, notamment bancaire et budgétaire, rapporteDiário Económico.

Le quotidien économique lisboète fait état de rumeurs d’un “Maastricht 2”, une suite au traité qui a créé la monnaie unique. Un accord pourrait être trouvé lors du sommet des 28 et 29 juin, selon une proposition du président du Conseil européen, Herman Von Rompuy.

La Commission européenne va formaliser cette semaine une résolution sur les banques, une étape décisive qui doit permettre au système bancaire de financer par lui-même de futurs plans de sauvetage sans faire appel à l’argent du contribuable. Herman Von Rompuy souhaite également la mise en place d’un fonds de garantie au niveau européen, le renforcement de la supervision bancaire et la création d’une autorité budgétaire européenne, comme l’a suggeré samedi le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy. Ce qui pourrait inclure la nomination d’un ministre européen des finances, une proposition que l‘ancien président de la BCE Jean-Claude Trichet avait formulé il y a un an.

Toujours selon Diário Económico :

Angela Merkel a la volonté de renforcer les compétences des institutions européennes, de centraliser les pouvoirs, quitte à perdre en souveraineté, pour s’assurer des réformes coordonnées du marché du travail, de la fiscalité et de la sécurité sociale. A ce moment-là, et seulement si le processus aboutit, Berlin pourrait reconsidérer son opposition aux eurobonds.