Cover

Les ministres des affaires étrangères de l’UE entendent "agir" contre le brouillage de la part de l'Iran des émissions de radio et de télévisions occidentales diffusées par satellite dans la République islamique, rapporte Le Monde. Quelque 70 chaînes étrangères – dont BBC et Voice of America – auraient été concernés au cours des derniers mois. Les Vingt-sept veulent ainsi "limiter" et même "interdire" "le transfert de biens et de technologies qui permettent le contrôle et la censure", poursuit le quotidien. L'allemand Siemens et le finlandais Nokia sont notamment en ligne de mire, car accusés d'avoir livré à l’Iran les logiciels permettant l’espionnage des téléphones portables. Selon Le Monde, ces décisions sont "un premier pas vers des sanctions pour forcer Téhéran à arrêter ses opérations d’enrichissements d’uranium".