Cover

Alors que le Premier ministre David Cameron a rejoint les dirigeants européens à Bruxelles pour discuter de l'union fiscale et politique, son ministre des Affaires étrangères envisage d'étudier l'éventualité de rapatrier certains pouvoirs de Bruxelles, rapporte le Financial Times. Le quotidien économique souligne que le projet de William Hague d'"un audit complet sur l'impact de la législation européenne sur la Grande-Bretagne donne des ailes aux eurosceptiques" du Royaume-Uni :

M. Cameron dira à ses collègue européens qu'il veut "sauvegarder" la position britannique dans un seul marché alors que les dirigeants de la zone euro discutent d'une union fiscale et monétaire partagée par les 17 membres de la monnaie unique … La pression est orchestrée par les activistes du Parti conservateur et par les députés travaillistes qui utilisent le désarroi de la zone euro pour détacher le Royaume-Uni du reste de l'UE, revendiquant de garder la main sur la législation du travail, la coopération policière ou la politique régionale.