Cover

"Obama et Medvedev dessineront un nouveau monde à Prague“, titre avec fierté Hospodářské noviny le jour où le président américain et son homologue russe ont signé dans la capitale tchèque un traité sur le désarmement stratégique (START III) qui succède à celui signé en 1991. À cette occasion, la capitale tchèque est en état de siège, explique le quotidien, selon lequel "Prague n’avait jamais connu des mesures de sécurité aussi élevées". Au terme de la cérémonie de signature, au Château et en la présence du président tchèque Václav Klaus, Barack Obama devait recontrer les dirigeants de onze pays de l’ancien bloc communiste "afin de les rassurer après que Washington a abandonné le projet d’installation d'un bouclier antimissile" en République tchèque et en Pologne . Un changement de cap qui "ne devrait pas aller contre les intérêts de pays que la Russie considère encore comme rentrant dans sa sphère d’influence".