Europe centrale : L’évasion fiscale a le vent en poupe

9 août 2012 – Presseurop SME, Hospodářské noviny

“Le nombre d’entreprises slovaques enregistrées dans les paradis fiscaux a augmenté de plus de 7% durant la première moitié de cette année”, écritSME, citant le rapport de l’Agence tchèque d’information sur les capitaux (ČEKIA). Selon le quotidien slovaque, c’est la conséquence de “peurs d’une augmentation des charges fiscales” et d’autres mesures imposées par le gouvernement socialiste de Robert Fico. Les entreprises slovaques préfèrent fuir vers les Pays-Bas, Chypre ou le Luxembourg, mais aussi vers la Hongrie voisine. Le quotidien ajoute

Pour prévenir l’évasion fiscale, Fico a émis comme condition que de toute aide à Chypre ne sera approuvée que si Nicosie fournit une liste de citoyens slovaques résidents dans le pays

On constate un exil similaire en République tchèque, qui a une politique plus favorable aux entreprises. Les sociétés tchèques optent majoritairement pour des paradis fiscaux comme Chypre, les Bahamas et les Etats-Unis, afin de garder secrète leur structure de propriété et de bénéficier d’un meilleur environnement légal, rapporte Hospodářské noviny. Selon le quotidien économique de Prague, plus de 300 entreprises ont déjà quitté le pays cette année, et beaucoup devraient suivre.

Une erreur factuelle ou de traduction ? Signalez-la