Les 9 juges de la Cour constitutionnelle ont décidé : Traian Băsescu revient à Cotroceni”, le palais présidentiel, annonce le quotidien Adevărul quelques minutes après que le verdict ait été annoncé, ce 21 août. Selon la Cour, le référendum du 29 juillet par lequel il était demandé aux électeurs de se prononcer sur la validation de la destitution du chef de l’Etat est légitime du point de vue de la question posée mais, n’ayant pas atteint le nombre requis de votants (50% plus un des ayant droit), il n’est pas valide. Băsescu, qui avait été temporairement remplacé par le président du Sénat Crin Antonescu, devrait reprendre bientôt ses fonctions, note Jurnalul Naţional.

Pour le site d’information VoxPublica, il s’agit là d’une “décision correcte et utile, même si contradictoire et insensée”, car

à cause de son indécision chronique, la Cour a trop attendu pour rendre son verdict. On a ainsi eu un mois de chaos extrêmement coûteux uniquement parce qu’elle a été incapable de prendre une décision.

Le Parlement doit se réunir pour une session spéciale afin de prendre acte de la décision de la Cour. Reste à savoir si une cohabitation entre le Premier ministre Victor Ponta, qui a tout fait pour se libérer de Băsescu, et ce dernier est encore possible.