Lorsque l’on interroge les Autrichiens sur leurs valeurs, près de la moitié d’entre eux se déclarent mécontents de leur régime politique. Un sur cinq souhaite un dirigeant fort qui ne se soucie ni de parlement ni d’élections. 6 % veulent même une dictature militaire ! Enfin, la moitié de la population souhaiterait renvoyer les étrangers chez eux en cas de pénurie d’emplois. "Où va l’Autriche ?", s’interroge Profilaprès la publication d’une étude menée par un politologue. "C’est dramatique." L’hebdomadaire rappelle qu’une "vague d’indignation s’est élevée dans le pays quand on a appris que 20% des professeurs d’islam ne portaient pas la démocratie dans leur cœur et préféraient en cas de doute le Coran à la Constitution." En instituant des contrôles renforcés des profs "on pensait avoir paré à un danger extérieur. Mais voilà la réponse lorsque l’on pose les mêmes questions aux Autrichiens".