Cover

"Copenhague risque de perdre la moitié de son eau potable", annonce Politiken. Aujourd’hui, explique le quotidien, 1 million – sur 1,6 million- des habitants de la capitale danoise boivent de l’eau extraite de son sol. Mais pour respecter les dispositions de la directive-cadre européenne sur l’eau, la ville va devoir éliminer jusqu’à la moitié des sources utilisées. L’objectif de la directive entrée en vigueur en 2000 est d’éviter l’épuisement des ressources et d’améliorer l’environnement dans les cours d’eau, les lacs et les baies.