Cover

"La fête est finie ?", se demandait ce matin El Periódico, qui s’attendait à ce que le Parlement de Catalogne "porte l’estocade finale" à la pratique de la corrida dans la région. Après des mois de débat public, les élus ont voté par 68 voix contre 55 l’interdiction de ce spectacle, qui sera effective en janvier 2012. La loi fait suite à une campagne menée par la Plateforme proanimal Prou, soutenue par 180 000 citoyens et devenue initiative législative populaire. La décision du Parlement met fin à une polémique qui fait rage en Espagne, dans laquelle se mêlent sentiments pro-animaux et attachements identitaires. Le quotidien madrilène ABC titre ainsi en Une : "Ils parlent des taureaux mais c'est de l'Espagne qu'il s'agit", soulignant que le vote catalan n’est qu’une manifestation d’ "opportunisme nationaliste" pour "attaquer les manifestations culturelles communes avec le reste de l’Espagne".