Cover

Le 12 janvier, le Parlement serbe a adopté par 175 voix contre 19 une résolution du gouvernement fixant les bases des négociations à venir avec Pristina. Le texte affirme que Belgrade se contenterait désormais d’une large autonomie accordée aux communes serbes du Nord du Kosovo, à condition que la communauté internationale renonce à exiger d’elle la reconnaissance formelle de l’ex-province serbe. Cela marquerait de fait le renoncement de la Serbie au partage du Kosovo ou à son retour dans le giron serbe, note Blic.